Comment aider l'enfant autiste : Approche psychothérapique by Marie-Dominique Amy

By Marie-Dominique Amy

Los angeles prise en cost de l'enfant autiste a longtemps été le champ clos de conflits entre tenants de l'approche éducative, et tenants de l'approche analytique. Cet ouvage démontre le bien fondé d'une troisième voie : un travail psychothérapique pratiqué en alliance avec les mom and dad et l'équipe soignante.

Show description

Read Online or Download Comment aider l'enfant autiste : Approche psychothérapique et éducative PDF

Best french_1 books

Traitements psychologiques des troubles bipolaires

Les sufferers souffrant de problems bipolaires sont confrontés à des ameliorations importantes des perceptions, de los angeles personnalité, de l'humeur et des cognitions. Bien que los angeles pharmacothérapie soit incontournable, les thérapies psychologiques permettent de faire face aux nombreuses difficultés rencontrées par ces sufferers : issues personnelles, familiales et sociales, risque d'abus de substance et/ou de suicide, hospitalisations, conduites à risque.

Additional resources for Comment aider l'enfant autiste : Approche psychothérapique et éducative

Sample text

Trop d’aide (souvent par lassitude), trop d’indulgence, trop d’inquiétude n’aident pas l’enfant Contrairement à ce que certains pensent, ces enfants ont tout autant sinon plus que d’autres, besoin d’apprendre à connaître et à respecter un cadre et des limites. J’ai récemment rencontré une éducatrice qui se plaignait que l’un des enfants de son groupe passait son temps à vider une boîte de perles pour y mettre à la place n’importe quoi. Elle fut tout étonnée lorsque je lui demandai : « et vous le laissez faire ?

Sans l’introduction du tiers, il n’y a pas, en effet, d’éclosion de la subjectivité. 20 A PPROCHE THÉORIQUE Nous savons cependant que toutes les conduites d’évitement ne sont pas aussi sévères et que certaines d’entre elles peuvent naître d’une angoisse catastrophique. Nous voyons cela chez certains prématurés ou lorsqu’il y a séparation trop précoce d’avec l’environnement maternant ou enfin et surtout si le bébé subit un climat familial dépressif et donc peu apte à le contenir. Les agrippements primaires sont alors mis en difficulté par une sorte de retrait de la réalité qui empêche le bébé d’entendre et de ressentir.

Je pense ici à François tellement « encapsulé » à l’âge de deux ans, qu’il ne sursautait même pas lorsqu’une porte claquait à ses côtés, ne pouvait rien toucher et fuyait tout contact. J’évoquerai aussi Cyril se précipitant, sans un regard, sur nos jambes qu’il encerclait de ses bras en hurlant « oui ! » et qui, à l’âge de 5 ans se mit à lire puis à parler, ne disant d’abord que les voyelles puis intégrant peu à peu les consonnes. Il suit maintenant un cours préparatoire, tout en ne pouvant jamais se passer du soutien d’un adulte.

Download PDF sample

Rated 4.33 of 5 – based on 34 votes